La Cour de cassation confirme les jugements des détenus du Hirak

La Cour de cassation a confirmé, le 23 juin, les peines prononcées contre les détenus du Hirak du Rif.

Par

Le leader du Hirak Nasser Zefzafi, condamné à 20 ans de réclusion. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

C’est désormais officiel, la Cour de cassation a statué, mercredi 23 juin, sur les pourvois en cassation des membres du Hirak du Rif, en ne retenant aucun recours. Une information communiquée le 24 juin au soir et confirmée à TelQuel Arabi par l’avocat Mohamed Aghnaj.

D’après ce membre du comité des défenses de détenus du Hirak, cette décision clôt le dossier devant la justice. Comprendre : le dossier ne fera pas l’objet d’un nouvel examen à la Cour d’appel.

Cette décision concerne les détenus du Hirak qui n’ont pas bénéficié de la grâce royale, les plus connus étant les leaders du mouvement, Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik.

Pour rappel, la Cour d’appel de Casablanca avait condamné en juin 2018 Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik à une peine de 20 ans de prison.

à lire aussi

article suivant

Qui de Nizar Baraka ou de Chakib Benmoussa assurera le suivi du nouveau modèle de développement ?