Drame de Tanger : les familles des victimes de l’usine de textile apportent des “preuves” à El Othmani

Deux mois après une première correspondance, les familles des 29 victimes du drame de Tanger survenu en février dernier dans une usine de textile ont envoyé une seconde lettre ouverte au chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani. Ils réclament “un intérêt particulier” de sa part afin qu’il réponde “dans les plus brefs délais” à leurs demandes.

Par

29 ouvriers du textile ont péri à Tanger dans la matinée du lundi 8 février 2021, suite à une averse soudaine. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Les familles des victimes du terrible lundi noir de Tanger appellent encore une fois à la rescousse. Elles estiment que justice n’a pas encore été rendue de manière équitable et impartiale aux 29 ouvriers et ouvrières du textile décédés dans une usine de la ville du détroit suite aux inondations survenues le 8 février dernier et qui avaient englouti le sous-sol dans lequel ils travaillaient.

à lire aussi

Dans une nouvelle lettre adressée au chef du gouvernement le 13 juin, 19 familles tangéroises ayant eu au moins un proche décédé à l’intérieur de l’usine AM Fashion reviennent à la charge. La correspondance, dont TelQuel détient une copie, est la deuxième du genre. La première, envoyée le 13 avril dernier, est demeurée sans réponse.

Compassion espagnole

Contacté par nos soins, Mohamed Znagui, père…

article suivant

Aux environs de Casablanca, un nouveau vaccinodrome "smart" et "intégré" pour accélérer la vaccination