Réouverture des salles de cinéma : les exploitants pris au dépourvu

Avec l’annonce soudaine de la réouverture des salles de cinéma sans préavis, le gouvernement a pris distributeurs, exploitants et spectateurs au dépourvu. Témoignages d’exploitants de salles de cinéma qui expriment leur désarroi, mais qui préparent, à la hâte, la réouverture.

Par

Les exploitants de salles de cinéma espèrent que les fidèles, qui se sont tournés vers Netflix et autres plateformes, seront au rendez-vous. Crédit: Felix Mooneram / Unsplash

Le gouvernement a annoncé le 31 mai un ensemble de mesures d’allègement des restrictions sanitaires à partir du mardi 1er juin. Parmi ces mesures, la réouverture des cinémas dans la limite de 50 % de leur capacité. Au bout de près de 15 mois de fermeture, cette annonce faite la veille pour le lendemain vient signer la fin d’une longue attente. Une reprise au goût amer cependant, tant les propriétaires de salles de cinéma n’étaient pas préparés à cette décision.

Une reprise sans scénario

Comme à son habitude, le gouvernement a pris des décisions sans en aviser les principaux concernés. Résultat : les exploitants de salles de cinéma n’ont pas pu préparer en amont un plan de réouverture. La nouvelle censée soulager les professionnels du secteur est ainsi devenue un motif d’angoisse. Nettoyage des salles, mise en route des machines, programmation…

article suivant

Des Marocains au Vietnam, un destin insolite