Saisies record de haschich dans le royaume depuis le début de l’année

Plus de sept tonnes de haschich ont été saisies cette semaine au Maroc en deux interventions différentes, portant à 127 tonnes le volume saisi depuis le début de l’année, soit plus du double comparé à la même période l’an dernier, a-t-on appris ce 28 mai auprès de la Sûreté nationale (DGSN).

Par

Plus de cinq tonnes de haschich emballées dans 150 ballots ont été découvertes mercredi 26 mai 2021 dans une maison dans la région de Nador. Crédit: DGSN/Twitter

Plus de cinq tonnes emballées dans 150 ballots ont été découvertes mercredi dans une maison dans la région de Nador et plus de deux tonnes dans un camion de marchandise dans la banlieue de Casablanca le même jour, selon la même source.

Alors que les saisies de haschich (destiné à 80 % à l’Europe, le reste à l’Afrique) ont plus que doublé (plus de 127 tonnes depuis début 2021 contre 56 sur la même période l’an dernier), celles de psychotropes en provenance d’Europe ont plus que quadruplé avec plus d’un million de comprimés saisis cette année contre 271.000 sur les cinq premiers mois de 2020, selon les chiffres communiqués par la DGSN à l’AFP.

La Sûreté nationale explique cette hausse par les mesures liées à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis mars 2020, qui “ont facilité le contrôle”. Autres facteurs, “l’investissement dans la technologie” de détection aux frontières, mais aussi “la coopération très importante avec les partenaires” internationaux — la France et l’Espagne pour le haschich, les États-Unis pour la cocaïne.

L’augmentation des volumes saisis au Maroc coïncide avec la récente décision du royaume, un des premiers producteurs de haschich au monde, de légaliser l’usage du cannabis thérapeutique.

à lire aussi

article suivant

Des Marocains au Vietnam, un destin insolite