Nouveau modèle de développement : les propositions de la CSMD pour revitaliser le secteur de la santé

Entre généralisation de l’offre de soins et meilleure gouvernance, le secteur de la santé est appelé, dans le rapport de la CSMD sur le nouveau modèle de développement, à une mutation pour “résorber les écarts entre territoires”.

Par

Rachid Tniouni / TelQuel

Quatre et demie. C’est le nombre de pages consacrées au si crucial secteur de la santé dans le rapport sur le nouveau modèle de développement (NMD) présenté mardi 25 mai par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD). Troisième et dernier point du renforcement du capital humain, un des quatre axes “stratégiques de transformation” proposés par la CSMD, l’accès aux soins est considéré comme un “devoir fondamental de l’État” envers les citoyens. Encore plus en temps de crise sanitaire, avec une pandémie de Covid-19 venue rappeler “l’importance d’un système de santé performant et résilient, garantissant l’accès équitable de tous les citoyens à des soins de santé de qualité”.

à lire aussi

Dans le sillage du discours royal du 29 juillet 2020, première base de la généralisation de la couverture sociale, les trente-cinq de la Commission Chakib Benmoussa ont appelé à soutenir la demande…
article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques