Slimane El Amrani : “L’impact des crises internes au sein du PJD n’est pas éternel”

Projet de loi sur l’usage légal du cannabis, crises internes au sein du PJD, Abdelilah Benkirane… autant de questions abordées dans cet entretien avec Slimane El Amrani, secrétaire général adjoint du PJD.

Par et

TNIOUNI/TELQUEL

Le groupe parlementaire du PJD a opposé un niet catégorique à l’accélération du processus législatif du projet de loi relatif à l’usage légal du cannabis. Est-ce par idéologie ou ce refus se fonde-t-il sur une réalité?

Nous discutons de ce sujet depuis le 16 février dernier au sein du secrétariat général. La discussion s’est poursuivie avec l’organisation de sessions d’études. Nous ne parlons pas d’un sujet classique qui suit un parcours classique, mais d’un sujet fondamental, sociétal, qui a déjà été évoqué au Maroc en 2014 ou en 2015 par l’opposition.

à lire aussi

La commission nationale des stupéfiants s’est réunie le 11 février 2020 pour approuver les recommandations de l’OMS de modifier la classification du cannabis. Depuis, personne n’a évoqué le sujet en Conseil de gouvernement.

Slimane El Amrani
“Nous estimons qu’il est nécessaire de mener une étude d’impact pour voir à quel degré ce projet de loi est…
article suivant

Glovo établit une nouvelle norme en matière de droits sociaux avec “The Couriers Pledge”