Fedwa Misk, derrière les ombres de Nos Mères

Lors d’un entretien à bâtons rompus avec l’ancienne journaliste Fedwa Misk, nous avons discuté de son premier ouvrage, tout juste paru aux éditions La Croisée des chemins. Nos Mères est une courte pièce de théâtre qui aborde la filiation, la maternité, ainsi que la psychogénéalogie, une discipline controversée qui a pour principal outil l’arbre généalogique d’une famille.

Par

Fedwa Misk
“Je ne voulais pas vendre du beau, je voulais vendre du vrai”, sourit Fedwa Misk. Crédit: Toumi

Le texte de Fedwa Misk n’est pas fait pour être lu. Il doit être joué, interprété, vécu. Pour son premier ouvrage, l’ancienne journaliste signe une pièce de théâtre, Nos Mères, où la question de la filiation prime, et où l’épineux sentier qu’est le rapport d’une fille à sa mère est mis sous les projecteurs. En six actes, à travers le portrait de cinq femmes à mi-chemin entre le monologue intérieur et la lettre ouverte à toutes les femmes du monde, Fedwa Misk mise sur un texte court et concis, et dont l’oralité transcende les répliques couchées sur le papier. D’emblée, le choix du genre théâtral interpelle.

«Nos mères»

Fedwa Misk

70 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Derrière les planches

“Le premier monologue, celui d’Imane, était initialement un témoignage, le mien. Un témoignage,…

LISEZ GRATUITEMENT
CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT À TELQUEL

J’en profite Vous avez dèjà un compte TelQuel? Identifiez-vous
article suivant

Bouygues et Thalès, derniers candidats au mégaprojet de surveillance de Casablanca