Légalisation du cannabis : au moins 115.000 dirhams de revenu net par hectare selon l’étude de faisabilité du ministère de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a présenté au parlement son étude de faisabilité sur le développement du cannabis. Revenus potentiels, marchés cibles... le rapport dresse un état des lieux de la production dans le royaume, en plus des perspectives d’insertion dans le marché mondial et légalisé de la plante.

Par

L’étude place quatre pays européens en tête des marchés étrangers potentiels : l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Crédit: PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

La commission de l’Intérieur à la Chambre des représentants a organisé, mardi 4 mai, une journée d’étude sur l’utilisation du cannabis à des fins médicales et industrielles. La présentation et la discussion générale du projet de loi portant sur cette question se sont déroulées la semaine dernière, en présence du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit. Le séminaire de cette journée a surtout permis aux députés de s’enquérir sur les principales conclusions de l’étude réalisée par le ministère de l’Intérieur sur la culture et la commercialisation du cannabis. Le vote du texte par la commission devrait se faire dans les tout prochains jours.

à lire aussi

Prépondérance des petites parcelles

L’étude indique que la culture illégale du cannabis existe dans six provinces : Al Hoceïma, Chefchaouen, Ouezzane, Taounate, Larache et Tétouan. “Cette zone a…

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc