Football: 5 clés pour comprendre le projet mort-né de Super Ligue et son échec

Douze clubs européens ont tenté de former une ligue fermée, suscitant la controverse dans le monde du football. Ils ont reculé en raison de la gronde populaire qu’a provoquée le projet. Décryptage.

Par

Adrian DENNIS / AFP

Qu’est-ce que la Super Ligue ?

A travers la Super Ligue, douze clubs de football européens envisageaient de créer une compétition fermée qui aurait fait office de rivale à la Ligue des champions portée par l’UEFA (la confédération européenne de football). Les douze clubs fondateurs de la Super Ligue envisageaient initialement d’être quinze, mais deux clubs allemands (le Bayern Munich et le Borussia Dortmund) et un club français (le Paris Saint-Germain) ont refusé d’être de la partie. En parallèle de cette compétition, les douze frondeurs de la Super Ligue envisageaient de continuer à disputer leur championnat local.

Qui sont les clubs à l’origine du projet de Super Ligue ?

Parmi les douze frondeurs, six venaient d’Angleterre et composent ce qu’on appelle traditionnellement le “Big six” du championnat anglais. Les deux clubs de Manchester (United et City), trois clubs londoniens (Arsenal, Tottenham et Chelsea) et Liverpool ont fait…

article suivant

PJD : un Conseil national de la défaite