Présidence du Tchad : le général Mahamat Idriss Déby succède à son père

Le général de corps d’armée Mahamat Idriss Déby, président du Conseil militaire de transition (CMT) mis en place le 20 avril après le décès du président Idriss Déby Itno, “occupe les fonctions de Président de la République” du Tchad, d’après une Charte de transition publiée ce mercredi sur le site de la présidence.

Par

Le géneral Mahamat Idriss Déby, fils du président du Tchad Idriss Déby, tué le 20 avril 2021 Crédit: AFP

La Charte de transition abroge la précédente Constitution et sera exécutée comme “loi fondamentale de la République”, selon le texte de la Charte qui compte 95 articles.

Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, est également “le chef suprême des armées”. Il avait nommé mardi par décret 14 autres généraux au sein du CMT, organe chargé d’organiser la transition pendant une période de 18 mois avant le scrutin présidentiel.

à lire aussi

D’après les termes du document, Mahamat Idriss Déby préside aussi “le conseil militaire de transition, le conseil des ministres, les conseils et comités supérieurs de défense nationale”.

Le CMT sera chargé de “la défense de notre cher pays dans cette situation de guerre contre le terrorisme et les forces du mal afin d’assurer la continuité de l’État”, souligne un communiqué du Conseil militaire tchadien publié mardi par la Présidence.

La présidence tchadienne a annoncé que les obsèques nationales du président Idriss Déby Itno se dérouleront vendredi dans la capitale tchadienne, N’Djamena.

Le président tchadien, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé ce mardi 20 avril des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end.

(avec MAP)

article suivant

Le roi Mohammed VI ordonne l’envoi d’une aide humanitaire au profit de la population palestinienne