Le président tchadien Idriss Déby Itno est mort de blessures au combat

Au lendemain de sa réélection, le président du Tchad, Idriss Déby Itno, est décédé ce 20 avril suite à des blessures reçues au front.

Par

Idriss Déby Itno. Crédit: Fethi Belaid / AFP

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé ce mardi 20 avril des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’État.

“Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad”, a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé