Après sa déconvenue au PAM, Simon Skira lance un salon de l’artisanat marocain en Israël

Évincé des petits papiers du PAM pour la région de Casablanca-Settat, le fondateur de l’Association d’amitié Israël-Maroc rebondit en organisant un salon du tourisme et de l’artisanat marocain à Tel-Aviv, prévu en juillet prochain.

Par

Simon Skira au micro du PAM. Crédit: YouTube / PAM

Pressenti pendant un temps pour être le candidat à la présidence du Parti authenticité et modernité (PAM) aux prochaines élections régionales dans la région de Casablanca-Settat, Simon Skira se reconvertit dans l’événementiel après avoir été finalement écarté des hautes sphères du parti du tracteur.

à lire aussi

Le fondateur de l’Association d’amitié Maroc-Israël, qui se rêvait “premier président de région de confession juive”, s’apprête à organiser le premier salon de l’artisanat et du tourisme marocain en Israël, le “Morocco Expo Tel Aviv”. L’événement doit se tenir du 7 au 16 juillet prochain dans la ville balnéaire du nord-ouest de l’État hébreu.

Le salon, qui prendra ses quartiers dans le luxueux hôtel David InterContinental, vise à faire la promotion du tourisme et de l’artisanat marocain auprès des Israéliens et à surfer sur la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays pour booster les opportunités d’affaires.

“Des exposants de plusieurs villes du Maroc viendront présenter leurs produits artisanaux et la culture judéo-marocaine sera mise à l’honneur”

Simon Skira

Tapis, bijoux, épices, habits traditionnels, produits cosmétiques… “Des exposants de plusieurs villes du Maroc viendront présenter leurs produits artisanaux et la culture judéo-marocaine sera mise à l’honneur, confie Simon Skira à TelQuel. Des hôteliers et représentants du secteur touristique participeront aussi à l’événement.

Un forum économique sera organisé en marge du salon, du 13 au 15 juillet, et un dîner-gala avec défilé de mode et remise de trophées est également au programme.

Pour l’instant, des partenariats ont été noués avec Caftan du Maroc et la Fondation 225, qui vise à valoriser l’artisanat africain, et des pourparlers sont en cours avec le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

article suivant

Plus de 90 blessés dans de nouveaux heurts à Jérusalem