Fargo : splendide pathétique en film et en série

Humour noir, cruauté, absurdité des scènes, tels sont les ingrédients qui ont contribué à faire du film et de la série Fargo des œuvres originales.

Par

Frances MacDormand, dans Fargo, des Frères Coen.
Interprétée par l’actrice Frances MacDormand dans le film des frères Coen, la policière Marge Gunderson est un profil haut en couleur. Crédit: DR

Alors qu’ils avaient essuyé un échec commercial et critique avec leur film Le Grand Saut, les cinéastes Joel et Ethan Coen avaient décidé en 1995 de revenir à leurs origines et d’écrire une histoire qui se déroulerait dans leur ville natale, Fargo, dans le Minnesota. Cet État de l’Amérique profonde avait marqué leur enfance et adolescence par la bonhomie qui s’illustrait sur le visage de leurs voisins, par l’accent avec lequel ces derniers parlaient et par le climat enneigé quasi nordique qui régnait sur ce paysage. Les frères Coen ont donc décidé de porter à l’écran un polar qui se déroulerait dans cette petite ville. Une histoire toute simple : à court d’argent, Jerry Lundegaard, un vendeur de voitures, fait appel à deux malfrats pour qu’ils enlèvent sa femme dont le père, un riche homme d’affaires, ne manquera pas de régler la rançon. Affiche Fargo Fargo,…

article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation