Yasmine Benhamou, entrepreneure culottée

Issue du milieu de l’événementiel, Yasmine Benhamou s’est appuyée sur sa fibre entrepreneuriale et féministe pour lancer Madame Olympe, une marque marocaine de culottes menstruelles à base de tissus naturels.

Par

Yasmine Benhamou
Yasmine Benhamou. Crédit: DR

Quand elle débarque à Casablanca il y a dix ans, Yasmine Benhamou, fraîchement sortie d’école de commerce et diplôme de marketing en poche, se lance tous azimuts dans le milieu de l’événementiel dans la capitale économique, “une ville bruyante, qui bouge, comme moi”, confie la jeune femme de 31 ans. Télé, concerts, festivals… Yasmine Benhamou fait ses premières armes professionnelles en tant que manager d’artistes, organisatrice et productrice, notamment auprès des humoristes de la troupe Humouraji.

“Je suis un électron libre, qui a toujours travaillé en freelance”

Yasmine Benhamou
“Je n’ai pas choisi le milieu du spectacle, c’est lui qui m’a choisie”, sourit-elle. Malgré les remarques de ses parents qui lui demandaient quand est-ce qu’elle ferait enfin “un vrai métier”, la jeune femme poursuit ses ambitions. Pour celle qui se décrit comme “un électron libre, qui a toujours travaillé en freelance”, il était hors de question de passer sa vie…

article suivant

Les humoristes Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison dont huit mois ferme