Que dit le rapport du département d’État américain sur les droits de l’Homme au Maroc ?

Le département d’État américain a publié, le 30 mars, son rapport annuel sur les droits de l’Homme au Maroc, s’appuyant sur les études d’ONG locales et internationales. Pour la première fois, la question du Sahara n’y est pas traitée séparément. Décryptage.

Par

Si le souffle des slogans du M20 peut être retrouvé dans les différentes manifestations populaires après 2011, celles-ci n’ont pas été traitées de la même façon par les autorités. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Dépendant du secrétariat d’État du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, le Bureau de la démocratie et des droits humains américain a publié, mardi 30 mars, son rapport sur l’état des droits de l’homme dans le royaume en 2020.

Mohamed Badine El Yattioui.
Éclaircissements avec Mohamed Badine El Yattioui, docteur en sciences politiques, spécialiste des relations internationales et professeur à l’Université américaine des Émirats arabes unis à Dubaï.

TelQuel : À quoi sert ce rapport ?

Mohamed Badine El Yattioui : Ce rapport est établi pour quasiment tous les pays par le département d’État américain, non occidentaux principalement. C’est intéressant du point de vue de Washington parce que ça permet de faire un bilan de la situation des droits de l’Homme dans les pays concernés, et les États-Unis considèrent qu’ils…

article suivant

Pass sanitaire, test PCR, certificat médical... les recommandations du CNDH pour remplacer le pass vaccinal