Enseignement : peut-on intégrer les contractuels dans la fonction publique ?

Parfois au prix de manifestations violemment dispersées, 
les enseignants contractuels réclament toujours le statut de fonctionnaire de l’État. Principal point d’achoppement entre le ministère, les syndicats et les principaux concernés, la question se pose avec acuité : peut-on intégrer les contractuels dans la fonction publique ? Débat entre Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation nationale et Abdelghani Erraki, secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement/CDT.

Par

Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation nationale

Les mêmes dispositions sont garanties “Il est capital de bien comprendre que le statut d’enseignant contractuel n’existe plus au sein du département de l’Éducation nationale depuis le 13 mars 2019. Nous recrutons des cadres des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) au niveau régional, dans la stricte application de l’orientation politique nationale globale de décentralisation et de déconcentration de l’organisation territoriale. En optant pour cette approche, le ministère entend en premier remédier aux profondes carences en postes budgétaires dont souffre notre système éducatif, notamment en milieu rural. Nous avons ainsi pu passer de 5000 postes budgétaires annuels avant 2017 à plus de 20.000 en…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine