Mine de Zgounder : un filon du futur argentifère du Maroc ?

La révision à la hausse des capacités de la mine de Zgounder laisse présager d'une augmentation de sa production d'argent. Si ce filon de l'industrie minière tient ses promesses, c'est tout un secteur en quête de relance qui pourrait voir se profiler un futur argentifère pour le Maroc.

Par

La mine de Zgounder. Crédit: Aya Gold & Silver

Plus proche que jamais d’atteindre son objectif fixé à 100 millions d’onces d’argent d’ici la fin de l’année 2021. Le groupe minier canadien Aya Gold & Silver a annoncé une révision à la hausse de son évaluation des ressources de sa mine d’argent de Zgounder, située dans l’Anti-Atlas. Selon cette nouvelle estimation, la mine voit ses capacités en ressources minérales augmenter de 340 %, soit un total de 4,9 millions de tonnes. La moyenne se situe à 282 g / t Ag (gramme par tonne d’argent) pour 44,4 millions d’onces d’argent, selon un communiqué du groupe minier canadien.

100 millions d’onces d’argent d’ici 2021

Pour préciser ses estimations et confirmer la qualité des minéralisations de ce site dont l’exploitation commerciale a débuté en 2019, la compagnie minière canadienne estime avoir progressé sur…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine