Jamal Chaouki, le convertisseur de R&D en réalité business

Professeur titulaire au département de génie chimique de Polytechnique Montréal, Jamal Chaouki est aujourd’hui l’un des chercheurs mondiaux reconnus dans les processus de conversion de projets de R&D en produits à valeur ajoutée. Parcours d’un entrepreneur de l’innovation, élu meilleur chercheur au Canada pour l’année 2020.

Par

Professeur titulaire au département de génie chimique de Polytechnique Montréal, Jamal Chaouki est aujourdhui lun des chercheurs mondiaux reconnus dans les processus de conversion de projets de R&D en produits à valeur ajoutée. Parcours dun entrepreneur de linnovation, élu meilleur chercheur au Canada pour lannée 2020.

Élu meilleur chercheur au Canada en 2020, Jamal Chaouki est aujourd’hui l’un des experts mondiaux reconnus dans la mise en place de processus d’accompagnement des porteurs de projets R&D pour les convertir en produits à valeur ajoutée. Une reconnaissance acquise à travers les résultats de son laboratoire de recherche “Process Engineering Advanced Research Lab” (PEARL) à l’École Polytechnique de Montréal.

Jamal Chaouki obtient son baccalauréat au Lycée Moulay Abdellah en 1974. Alors que le Maroc ne dispose pas encore de sa propre filière d’école préparatoire d’ingénieurs, il a pu suivre ses classes préparatoires au Lycée Lyautey dès 1974, avant de partir en France pour préparer et obtenir son diplôme d’ingénieur de l’École nationale supérieure des industries chimiques (ENSIC) de Nancy.

L’année 1981 marque un changement de cap académique puisque le jeune diplômé décide de continuer ses études au Canada et plus particulièrement au département d’ingénierie chimique de l’École Polytechnique de Montréal. Un choix qui va lui permettre, par la suite, de préparer son post-doctorat en 1987 à l’University of British Columbia.

Cet aboutissement scientifique sera le début d’une carrière académique couronnée par une reconnaissance en tant que meilleur chercheur à l’École Polytechnique de Montréal en 2019, et aussi par l’obtention en 2020 du prestigieux prix international Kalev Pugi de la Society of Chemical Industry.

Universitaire, Jamal Chaouki est aussi un entrepreneur orienté R&D appliquée. À travers son laboratoire “PEARL”, il a pris part à la création de plusieurs startups innovantes telles que Formmat Tech, Shopmedia, Ecolomondo, RMTech, Pyrocycle et Pyrowave. D’ailleurs, l’une de ses success-stories, la startup Pyrowave, a réussi à compter dans son tour de table le fonds d’investissement Michelin Ventures. Une levée de fonds qui va lui permettre de produire du styrène monomère recyclé à partir de déchets plastiques, pour qu’il soit ensuite intégré dans la production de caoutchouc synthétique, composant des pneus avec le caoutchouc naturel.

Malgré ses engagements internationaux aussi bien scientifiques que business, le professeur Chaouki continue son soutien à l’écosystème éducatif et aux entreprises marocaines. Pour preuve, il a décidé de passer sa prochaine année sabbatique 2021-2022 (autorisée par l’École polytechnique de Montréal tous les 7 ans) au Maroc pour travailler avec l’OCP et l’UM6P.

En sa qualité de professeur associé à l’Université Mohammed VI Polytechnique, il copilotera le laboratoire TechCel de l’UM6P destiné à regrouper une équipe d’ingénieurs multidisciplinaires en vue de fournir des services d’ingénierie des procédés et des technologies innovantes conformément au système de mesure de maturité d’une technologie le TRL (Technology Readiness Level). Autrement dit, il s’agira d’assister les chercheurs pour passer du niveau de recherche au laboratoire à un niveau d’industrialisation grâce aux techniques de modélisation, de simulation, et à la mise en place d’usines pilotes et de démonstrations.

Sur le second volet business, le chercheur marocain accompagnera l’OCP dans son chantier stratégique R&D de conception du phosphate de demain. Une mission de consulting qui capitalise sur le retour d’expériences de Jamal Chaouki dans le génie des procédés.

Contact :

Le compte de Jamal Chaouki sur LinkedIn

Contacter l’auteur Rachid Jankari