Casablanca : perturbation du réseau d’eau en raison des travaux du tramway

Le réseau d’eau va connaître des perturbations entre le 27 février et le 4 mars prochain dans plusieurs secteurs de la ville de Casablanca et ses environs, en raison des travaux de construction des nouvelles lignes du tramway, annonce, jeudi, la société Lydec.

Par

“L’épuisement constaté de la nappe phréatique de Berrechid confirme la baisse prochaine de la disponibilité en eau dans la région”, avertit Abdelali Sebbar, ingénieur en chef à la Direction de la météorologie nationale. Crédit: Miguel Schincariol / AFP

Dans le cadre de la finalisation des travaux de déviation des réseaux d’eau et d’électricité de la gestion déléguée impactés par les futures lignes T3 et T4 du tramway, Lydec indique, dans un communiqué, qu’elle a programmé une opération d’envergure de raccordement de deux nouvelles conduites structurantes au réseau d’alimentation en eau potable, au niveau du boulevard Oqba Ibnou Nafiî.

Cette opération exceptionnelle de raccordement pourrait engendrer une perturbation de l’alimentation en eau potable pouvant aller jusqu’à la coupure, selon les phases de réalisation de ces ouvrages.

à lire aussi

La première phase consiste en l’isolement de deux conduites existantes et leur raccordement à une nouvelle conduite structurante sur un linéaire de 300 mètres, à l’intersection des boulevards Oqba Ibnou Nafiî et Mohamed Zefzaf, pour une durée de 24 heures, à partir du 27 février jusqu’au lendemain à 20H00. Le nombre des clients résidentiels et industriels potentiellement impactés est respectivement de 176.000 et 36.

Les communes ou les quartiers concernés sont la Préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi, à savoir les quartiers et lotissements situés le long du boulevard Mohamed Zefzaf (Sidi Moumen, Attacharouk, Al Hadika, Bab Anassi, Ryad Bernoussi…), Jawhara, Al Azhar, Hay El Houda, Ahl Loghlam, lotissement Baraka Sidi Moumen, lotissement Naîim, la zone industrielle et les quartiers situés au Sud de l’autoroute urbaine et le long de la RN9, tandis que pour la préfecture des arrondissements de Moulay Rachid, les secteurs concernés sont Hay Al Baraka, Hay Moulay Rachid groupes 5 et 6, zone industrielle de Moulay Rachid ainsi que les lotissements Manaos, Al Fadl, Al Okhoua, Moustakbal, Al Khaldia et les environs. La province de Médiouna (commune de Tit Mellil) sera elle aussi touchée.

La phase 2 portera sur l’isolement d’une conduite existante et son raccordement à une nouvelle conduite structurante sur un linéaire de 860 mètres, au niveau du boulevard Oqba Ibnou Nafiî, pour une durée de 18 heures, à partir du 4 mars à 18h00 jusqu’au lendemain à 12H00. Le nombre des clients résidentiels et industriels potentiellement impactés est respectivement de 70.000 et 10.

Les communes ou les quartiers concernés sont la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi (Ahl Loghlam, lotissement Naîim, Lotissement Al Baraka, Al Hadika, Attacharouk) et la commune de Tit Mellil, dans la province de Médiouna.

Pour mener à bien cette opération d’envergure de raccordement au réseau d’eau potable, réduire ses délais et en limiter l’impact sur les clients, Lydec souligne avoir mis en place un ensemble d’actions opérationnelles, ainsi qu’un dispositif de communication envers les clients résidentiels et industriels concernés.

(avec MAP)

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité