Covid-19 : les employés de hammams en arrêt de travail seront indemnisés

Les employés des hammams traditionnels fermés en raison de la pandémie seront prochainement indemnisés pour perte d'emploi, a affirmé lundi à Rabat le ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme et des relations avec le parlement, Mustapha Ramid.

Par

Un hammam à Casablanca, le 25 juin 2020. Crédit: Aicpress

Ces employés seront recensés en vue de les indemniser, vu les dommages subis par cette catégorie à cause de la fermeture de leur lieu de travail, a précisé M. Ramid à la Chambre des représentants en réponse à une question sur la fermeture des hammams traditionnels.

Les hammams fermés se situent dans 15 préfectures et provinces sur un total de 82, a-t-il relevé, précisant que leur réouverture demeure tributaire de l’amélioration de la situation épidémiologique et de la décision des comités locaux ad hoc.

Leur fermeture, notamment dans les zones confrontées à un nombre élevé de contaminations par le coronavirus, est due au fait qu’ils sont des espaces propices à la propagation du virus, a rappelé le responsable gouvernemental.

(avec MAP)

article suivant

Après l’Institut du monde arabe, vers une coopération entre la FNM et les musées de Jérusalem ?