Abdellatif Adebibe, il kiffe le Rif

De l’ONU aux instituts de recherche, Abdellatif Adebibe, président de la Confédération des associations de Sanhaja du Rif pour le développement, milite depuis 25 ans pour la légalisation du kif, le cannabis de son Rif natal.

Par

Abdellatif Adebibe Crédit: DR

Racines amazighes

Né près de Ketama, dans les montagnes du Rif, Abdellatif Adebibe grandit dans un milieu militant. “Je n’ai aucun problème à le dire, la maison de mon père était la base de la résistance, avant la route de l’unité”, raconte-t-il, revendiquant avec fierté ses origines amazighes, résistantes, rifaines.

“Très vite, j’ai ressenti le besoin de sortir mon peuple de l’opprobre. Ce peuple amazigh qui a tant donné au Maroc et qui se retrouve laissé pour compte, traité en criminel”

Abdellatif Adebibe
Il grandit entouré de cultivateurs de cannabis, s’imprègne des problématiques de sa région marquée par le chômage et l’appauvrissement de la population. “Très vite, j’ai ressenti le besoin de sortir mon peuple de l’opprobre. Ce peuple amazigh qui a tant donné au Maroc et qui se retrouve laissé pour compte, traité en criminel”. Voulant apporter des solutions concrètes, il mise tout…
article suivant

Transports : le CESE déplore le manque de stratégie en matière de mobilité durable