Sahara, rapprochement Maroc-Israël, liens Rabat-Washington : les dernières confidences de David Fischer

Pour TelQuel, le désormais ex-ambassadeur des États-Unis au Maroc David T. Fischer se confie dans cet entretien, réalisé par écrit, sur l’évolution des relations entre Rabat et Washington, la reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis, mais aussi la collaboration entre les deux pays.

Par

David T. Fischer prononçant son dernier discours devant le staff de l'ambassade des États-Unis au Maroc. Crédit: US Embassy Morocco / Facebook

TelQuel : À l’heure de votre départ (entretien réalisé le 20 janvier), que retenez-vous de votre passage au Maroc ? 

David T. Fischer : Ma nomination en tant qu’ambassadeur des États-Unis au Maroc est l’honneur de toute une vie. Le Maroc est l’un des pays les plus magnifiques, beaux, et accueillants au monde, tout en étant l’un des plus anciens alliés des États-Unis. Avant de venir au Maroc, je savais qu’il s’agissait d’un pays exceptionnel et que les Marocains étaient des personnes exceptionnelles. Mais rien n’aurait pu me préparer à la découverte de ce pays vraiment remarquable.

“Le Maroc restera dans nos cœurs. C’est un pays dont on tombe facilement amoureux”

David T. Fischer
Ma femme Jennifer et moi avons visité quasiment chaque recoin du Maroc, des plages de la Méditerranée à celles de l’Atlantique, des montagnes de…

article suivant

M20 : pas si vain février