Maroc-Israël, récit d’un décollage

Le 22 décembre, les relations entre le Maroc et Israël ont connu un coup d’accélérateur suite à la signature de six accords entre les deux pays, dans le cadre d’une visite officielle américano-israélienne à Rabat. Retour sur une rencontre décisive.

Par

Maroc-Israël
Meir Ben-Shabbat (à g.) est le fils de deux citoyens marocains, Makhlouf et Aziza, qui ont fait le choix d’émigrer en Israël quelque temps avant sa naissance en 1966. Crédit: MAP

Annoncée depuis près d’une semaine, la visite officielle d’une délégation américano-israélienne menée par le conseiller présidentiel américain Jared Kushner et le conseiller du Premier ministre israélien à la sécurité, Meir Ben-Shabbat, n’aura duré que quelques heures, le 22 décembre. Le temps pour le Maroc, les États-Unis et Israël de signer six accords de coopération, mais surtout de poser les bases d’une future relation entre Rabat et Tel-Aviv.

5 h 55 sur le vol 555

Le vol LY 555 de la compagnie israélienne El Al est encore sur le tarmac de l’aéroport Ben Gourion, à Tel-Aviv, lorsque l’opération com’ américano-israélienne débute. Jared Kushner enregistre une vidéo dans laquelle on entend le premier message du commandant de bord : “hamsa hamsa hamsa” (hamsa signifie cinq en hébreu). Le conseiller présidentiel américain n’étant pas particulièrement prolixe sur les réseaux sociaux, l’enregistrement est diffusé par son épouse…

article suivant

De l’Australie à Miami, Youssef Aderdour, un chef pâtissier à la recherche du soleil