Dans la bibliothèque de Kamal Hachkar

En marge de la diffusion de son film sur 2 M, ‘Dans tes yeux, je vois mon pays’, le réalisateur marocain Kamal Hachkar fait part de quatre livres coup 
de cœur.

Par

Kamal Hachkar en 2012
AFP

En marge de la diffusion de son film sur 2 M, ‘Dans tes yeux, je vois mon pays’, le réalisateur marocain Kamal Hachkar fait part de quatre livres coup 
de cœur.

1. Le Pain nu, de Mohamed Choukri

Le Pain nu, de Mohamed Choukri
Le Pain nu, de Mohamed Choukri, en français, 1980, en poche ; en arabe, 1982, éd. Le Fennec.
“C’est ce livre qui m’a donné envie de découvrir Tanger et ses lieux mythiques. Lors de la lecture, j’ai été frappé par la cruauté de la vie qu’il raconte. C’est aussi l’interdiction du livre qui m’a interpellé et donné envie de le lire, étant donné que ce n’est que plus tard qu’il a pu être autorisé. Choukri raconte l’histoire d’un Maroc sans tabous, qui vient d’une liberté totale et décadente. Il y a aussi le parcours de Choukri que j’admire énormément: d’analphabète à instituteur puis écrivain, il incarne pour moi une puissante forme de résistance. Selon moi, Le Pain nu est de loin l’un des plus beaux…
article suivant

Covid-19 : le gouvernement décrète un couvre-feu de 21h à 5h