Jawad Ziyat quitte le Raja : les dessous d’une démission en période critique

Le président du Raja a démissionné dimanche 15 novembre au soir lors d’une réunion en visioconférence avec les membres du comité. Une démission qui arrive après un sacre en Botola, mais surtout en période critique pour le club endetté. Les détails.

Par

Jawad Ziyat (centre) lors de la présentation de Jamal Sellami (droite) et Youssef Safri en tant qu'entraîneurs du Raja (2019-2020). Crédit: DR

Président du Raja depuis le 13 septembre 2018, Jawad Ziyat a décidé de jeter l’éponge ce dimanche 15 novembre 2020, après deux ans passés au club. Si, sportivement, son bilan est plus que positif avec trois titres en deux saisons (Coupe de la Confédération, Supercoupe d’Afrique et Botola), la crise financière et la pression d’une large partie du public ont poussé Ziyat à quitter le navire, demandant à ce que son départ soit facilité le 3 décembre prochain lors de l’assemblée générale. Certains membres du comité n’ont pas accepté la démission du président, alors que le club devait entamer la préparation de la nouvelle saison ce mardi 17 novembre.

Réalisme ou fuite en avant ?

Il y a encore quelques semaines, Jawad Ziyat envoyait des messages de félicitations à toutes les composantes du Raja pour leur titre de champions du…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré