Saïd Mouline : “La décarbonation de l’ensemble des secteurs constitue une priorité pour nous”

Le 24 septembre dernier, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret n° 2.20.393 modifiant le décret n° 2.10.320 portant application de la loi n° 16.09 relative à l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE). Avec ce décret, l’AMEE passe sous la tutelle du ministère de l’Industrie et de l’Économie verte. Que signifie ce repositionnement pour l’Agence ? Décryptage de son directeur général, Saïd Mouline.

Par

DR

Alors qu’elle était sous tutelle du ministère de l’Énergie, l’AMEE relève désormais du département de l’Industrie. Qu’est-ce que cela change concrètement pour votre agence ? Saïd Mouline : La nouvelle position, adoptée en Conseil de gouvernement en septembre dernier, lui permet d’élargir son périmètre d’actions. L’AMEE est devenue une agence dédiée à l’économie verte qui, en plus de l’efficacité énergétique, intègre la mobilité durable et la production propre dans l’industrie. Elle profite aussi des synergies avec les différentes agences (Maroc PME, Agence de développement du digital, AMDIE, Barid Al Maghrib) qui dépendent du même département. L’AMEE aura-t-elle de nouvelles attributions ? Son champ d’intervention sera-t-il élargi ?

Saïd Mouline
“L’AMEE est devenue une agence dédiée à l’économie verte qui, en plus de l’efficacité…

article suivant

Administration Biden : quelles conséquences pour les relations Maroc–États-Unis ?