Exclusif. Abdelhamid Addou : “Il est urgent de procéder à une restructuration profonde de Royal Air Maroc”

Impact de la crise économique sur la compagnie aérienne, plan d’austérité prévu, stratégie de relance, bras de fer avec les pilotes… peu disert depuis le début de la pandémie de Covid-19, le PDG de Royal Air Maroc, Abdelhamid Addou, se livre à TelQuel dans un entretien fleuve.

Par , et

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM. Crédit: YASSINE TOUMI/TELQUEL

La RAM traverse aujourd’hui une zone de fortes turbulences. À combien s’élèvent les pertes de la compagnie aérienne depuis le début de la crise du Covid-19?

Entre novembre 2019 et février 2020, soit les quatre premiers mois de notre exercice fiscal, nous étions sur une croissance à deux chiffres avec un trafic et un chiffre d’affaires à +10% par rapport à la même période de l’exercice d’avant. Si nous comparons le même bilan à nos deux années de référence historique, en l’occurrence 2017 et 2018, notre progression était de l’ordre de 5%. Nous avons ainsi réalisé durant ces quatre premiers mois un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dirhams et a tranporté 2,5 millions de passagers. Idem pour le résultat d’exploitation qui a enregistré une croissance de 8% par rapport à la même…

article suivant

Brute France