À Casablanca, une rentrée scolaire entre soulagement et vigilance

Les élèves casablancais ont enfin fait leur rentrée scolaire en présentiel, le lundi 
5 octobre. Derrière la joie des retrouvailles, les professionnels de l’éducation pointent les difficultés de cette nouvelle organisation scolaire, conditionnée par un ensemble 
de restrictions sanitaires, ainsi qu’une part d’inquiétude. Témoignages.

Par et

Au programme de cette rentrée, des camarades masqués, un seul élève par table, signalisation au sol et l’interdiction de la récréation. Crédit: YASSINE TOUMI/TELQUEL

Près d’un mois après les autres établissements scolaires du royaume, les cloches ont enfin sonné la rentrée à Casablanca. Tandis que les jeunes casablancais n’avaient pas mis les pieds à l’école depuis mars, une première rentrée des classes en présentiel avait été annulée le 7 septembre à la dernière minute, suite à des décisions gouvernementales tombées la veille au soir. Dans un communiqué du gouvernement en date du 1er octobre concernant les mesures sanitaires pour la ville blanche, cette rentrée en présentiel a finalement été annoncée pour le 5 octobre, à la plus grande joie des parents, élèves et professeurs, sans faux bond cette fois. Ce mardi 6 octobre, c’est encore la rentrée pour la seconde moitié des élèves de Casablanca, étant donné que beaucoup d’établissements, si ce n’est tous, ont pris le soin de diviser les…

article suivant

Sahara: “Pay no mind”