Moncef Slaoui met en doute la méthode de fabrication des vaccins développés par la Chine

Dans un entretien accordé à Sway, un podcast hébergé par le New York Times, Moncef Slaoui fait part de ses doutes sur les vaccins chinois. La faute à l’inactivation du vaccin dans le processus, qu’il estime dangereuse en matière de biosécurité.

Par

Moncef Slaoui a été nommé par Donald Trump à la tête de l'opération "Warp Speed" chargée de trouver un vaccin contre le Covid-19. Ici à la Maison Blanche, le 15 mai 2020. Crédit: Drew Angerer/Getty Images

Moncef Slaoui pas convaincu par le vaccin chinois pour lequel le Maroc prend part aux essais multicentriques ? Invité à se livrer dans le podcast Sway, animé et hébergé par le quotidien américain le New York Times, l’immunologue s’est dit dubitatif “au sujet des vaccins chinois, notamment du fait de la technologie qui est utilisée” pour les mettre en place. “Je pense personnellement qu’à notre époque, nous disposons de technologies qui nous permettent de ne pas avoir à cultiver des trillions de virus mortels pour les tuer ensuite”, a estimé celui qui est devenu, le 15 mai, le Monsieur vaccin du président américain Donald Trump. Le risque selon lui ? “Nous pourrions nous exposer à des fuites”, a-t-il expliqué, faisant part de l’éventualité d’un scénario où “d’énormes quantités de virus seraient libérées dans la nature”, ou serviraient à “une…

article suivant

Bonnes feuilles : “La face ‘cachée’ des sociétés civiles au Maghreb : un espoir pour demain ?”