Les voyageurs peuvent désormais entrer au Maroc avec un test PCR datant de 72h

Nouvel assouplissement pour les voyageurs à destination du Maroc. Les résultats du test PCR obligatoire peuvent désormais dater de 72h avant le vol au lieu des 48h requises précédemment. Le test sérologique est par ailleurs supprimé.

Par

Des passagers effectuent des tests PCCR dans l'aéroport de Quito en Equateur, le 1er juin 2020. Crédit: Rodrigo BUENDIA / AFP

Les voyageurs souhaitant se rendre au Maroc pourront désormais entrer sur le territoire munis d’un test PCR de dépistage du coronavirus négatif dont les résultats datent de moins de 72h avant le vol, contre 48h précédemment, annonce la Royal Air Maroc ce jeudi 1er octobre dans un communiqué.

Le test sérologique n’est quant à lui plus obligatoire, souligne la compagnie aérienne. Les enfants âgés de moins de 11 ans restent toujours exemptés du test.

Cette annonce fait suite à la publication de plusieurs informations dans la presse cette semaine faisant état d’un assouplissement des règles imposées aux voyageurs souhaitant se rendre au Maroc. Une bonne nouvelle pour ceux qui peinaient à obtenir leurs résultats de tests à temps, et pour les professionnels du tourisme, qui appellent le gouvernement depuis plusieurs semaines à faciliter les procédures d’arrivée des touristes dans le royaume.

« Il faut continuer l’assouplissement. Un test à l’arrivée serait une meilleure solution »

Hamid Bentahar, président du CRT de Marrakech-Safi

Interrogé par TelQuel à ce sujet, le président du Conseil régional du tourisme (CRT) de la région de Marrakech-Safi, Hamid Bentahar, se réjouit de cette mesure, mais estime qu’il s’agit d’une bonne nouvelle « seulement à court terme ». « Il faut continuer l’assouplissement. Un test à l’arrivée serait une meilleure solution », préconise-t-il, conseillant de s’inspirer de pays ayant rouvert leurs frontières aux touristes depuis trois mois. « Le vrai sujet, c’est la réouverture des frontières. Le plus tôt serait le mieux », ajoute le responsable.

Début septembre, le ministre des Affaires étrangères avait donné son feu vert pour l’ouverture des frontières aux ressortissants étrangers non soumis à une procédure de demande de visa, sur présentation d’une réservation d’hôtel. La procédure d’accès des professionnels étrangers au Maroc avait également été assouplie pour qu’ils puissent se rendre dans les entreprises marocaines sur simple invitation de ces dernières.

À noter que seuls des vols spéciaux sont pour le moment opérés par les compagnies aériennes marocaines, le pays étant toujours en état d’urgence sanitaire.

article suivant

Puissant séisme dans l’ouest de la Turquie, des immeubles effondrés