Plan social : les indemnités astronomiques des pilotes de la RAM

140 membres du personnel de la RAM ont été licenciés, parmi lesquels 65 pilotes. Une deuxième phase de licenciements économiques interviendra dans les prochaines semaines.

Par

La compagnie nationale a également décidé de se séparer de 30 % de sa flotte (20 avions sur 59). Crédit: MAP

C’est désormais acté. 140 membres du personnel de la Royal Air Maroc (RAM) ont été notifiés mardi 25 août de leur licenciement économique par les avocats de la compagnie aérienne, du cabinet Bassamat & Laraqui. Cette première phase de licenciements intervient après plusieurs semaines de bras de fer entre la direction de la RAM et les représentants du personnel, les seconds reprochant à la première de faire fi de la loi et du Code du travail dans l’annonce de ce plan social.

à lire aussi

Baisse vertigineuse du CA

Toujours est-il que le dossier déposé le 13 août par la RAM sur le bureau de la gouverneure de Hay Hassani, pour demander l’autorisation de licenciement économique, a été validé par celle-ci la semaine dernière. “Nous avons été obligés de procéder à cette première phase de licenciements vu la baisse vertigineuse de la demande et du chiffre d’affaires de la compagnie à cause de la crise liée…

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi