[#Restart, Ep. 1] Comment financer la relance ?

À l’amorce d’une récession qui s’annonce inédite, le Maroc doit engager tout de suite une politique à la fois vigoureuse et innovante pour relancer son économie. 
Une politique où toute forme d’austérité budgétaire est à bannir. Comment financer cette relance ? Quels montants engager ?

Par

Visite au Maroc de la directrice du FMI, Kristalina Gueorguieva, accueillie par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, et le wali de la BAM, Abdellatif Jouahri, fin février 2020. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Il peut sembler prématuré d’évoquer le financement avant de parler des mécanismes concrets à travers lesquels elle se déclinera, mais notre approche vise à évacuer d’emblée toutes les objections liées à l’indisponibilité des ressources. Celles-ci existent et le but de ce dossier est de le démontrer sans équivoque.

Contribuez vous aussi au débat sur la relance, envoyez vos commentaires ou contributions à l’adresse : restart@telquel.ma
Les dix pistes que nous avons identifiées sont le résultat de plusieurs contributions. Elles se présentent comme la synthèse d’avis, d’analyses, d’idées récoltées par TelQuel auprès d’anciens ministres, de hauts fonctionnaires, de diplomates, de banquiers, de chefs et de cadres d’entreprises, d’économistes et de consultants. Tous ont été sondés sur la meilleure manière de financer le redémarrage de l’économie marocaine ainsi que sur le volume de…

article suivant

Confinez-nous... mais un jour par semaine seulement : la nouvelle suggestion du HCP