Interdiction de quitter ou d’entrer à Tanger, Casablanca, Marrakech et 5 autres villes à partir de ce soir minuit

La circulation à destination et en provenance des villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech sera interdite dans la nuit du 26 au 27 juillet.

Par

Des policiers sillonnent les rues casablancaises pour rappeler à l'ordre des habitants qui rechignent à respecter l'état d'urgence sanitaire, le 22 mars 2020. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Dans un communiqué conjoint publié ce 26 juillet, les ministères de l’Intérieur et de la Santé annoncent que les mouvements en destination et en provenance des villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech seront interdits dès la nuit du 26 au 27 juillet à minuit. Cette décision est motivée par une “augmentation significative du nombre d’infections au coronavirus dans certaines régions et certaines provinces”, annonce la communication des départements d’Abdelouafi Laftit et de Khalid Ait Taleb.

À noter toutefois que les employés des secteurs publics et privés seront autorisés à se déplacer, munis d’ordres de mission délivrés par leurs responsables. Ces derniers devront également obtenir une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales. Cette interdiction de mouvement ne concerne pas le transport de biens et des matériaux de base “qui se déroule dans des conditions normales et fluides pour approvisionner les citoyens en leurs besoins quotidiens”.

Dans leur communiqué, l’Intérieur et la Santé justifient également leur décision par “le non-respect, par les citoyens, des mesures préventives comme la distanciation sociale, l’utilisation de masques et de méthodes de stérilisation malgré leur présence en abondance sur le marché”.

article suivant

Beyrouth en deuil au lendemain des explosions, plus de 100 morts et 4000 blessés