Ciblage renforcé, égalité des chances : les recommandations de la CSMD pour les politiques sociales

En tant que coordinateur de la réflexion sur les thématiques sociales, Larbi Jaidi a livré le diagnostic de la CSMD sur les politiques sociales. S’il a salué la politique prônée par le Maroc, le chercheur a néanmoins pointé de nombreuses lacunes auxquelles un système unifié pourrait remédier.

Par

Larbi Jaidi et Ghita Lahlou, membres de la CSMD.

Il s’agit peut-être de l’un des éléments de la “transversalité” prônée par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) dans le cadre de ses travaux. Évoqué par Ghita Lahlou, coordinatrice de la réflexion sur le capital humain, le RAMED était également mentionné durant la présentation effectuée par Larbi Jaidi lors d’une conférence de presse organisée le 14 juillet par la CSMD. Mais l’économiste et chercheur ne s’est pas contenté d’évoquer le système de couverture de santé puisque sa prise de parole était également centrée sur d’autres programmes à caractère social. En plus du RAMED, Larbi Jaidi a pointé de nombreux filets sociaux déployés par les autorités, à l’image de l’INDH, du programme Tayssir et de l’aide aux veuves. Des mesures qui ont permis, dit-il, d’élargir la base des bénéficiaires…

article suivant

Aradei Capital, première introduction en Bourse de l’ère Covid