Dans la bibliothèque de... Nour-Eddine Lakhmari

Le réalisateur de Casanegra, Zéro et Burn Out parle à TelQuel des quatre livres 
qui l’ont le plus touché.

Par

Nour-Eddine Lakhmari, réalisateur. Crédit: DR

Le réalisateur de Casanegra, Zéro et Burn Out parle à TelQuel des quatre livres 
qui l’ont le plus touché.

1. La faim, de Knut Hamsun  

“C’est lorsque je suis arrivé en Norvège, où j’ai suivi ma formation en cinéma, que j’ai commencé à m’intéresser à la littérature. D’où la présence d’un auteur norvégien dans ma sélection. Le roman parle d’un écrivain, poète et journaliste qui n’a plus d’argent et se retrouve à la rue. Un extrait m’a particulièrement marqué, celui où il se retrouve à se battre avec des chiens errants autour d’un os et de quelques bouts de viande. Cette déchéance m’a parue d’une force incroyable, cette façon avec laquelle un écrivain cherche à survivre. Avec le peu de connaissances littéraires que j’avais à l’époque, je m’attendais à un récit psychologique. Au lieu de ça, j’ai découvert un brillant écrivain, dont le style est très visuel. En tant que cinéaste, ça me parle beaucoup.”

2. Contes de la folie ordinaire, de Charles Bukowski

article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation