Klaus Goldnick : “Augmenter la productivité, pour mécaniser et digitaliser l’agriculture”

Par Klaus Goldnick

Le monde agricole, surtout les petites exploitations, doit pouvoir 
se regrouper en associations d’intérêt commun, comme en Allemagne ou en France. Ceci permettrait aux petits agriculteurs de faire des achats de matériel pour le bien de tous, selon Klaus Goldnick, Directeur du Centre de conseil agricole maroco-allemand (CECAMA).

Améliorer la productivité, un impératif

Klaus Goldnick,
directeur du Centre de conseil agricole maroco-allemand (CECAMA)
Le problème central du secteur agricole est la basse productivité du travail. Une situation qui ne permet pas aux travailleurs agricoles de dégager des revenus importants. Pour augmenter la productivité, il est primordial de mécaniser et de digitaliser les processus de production. Mais pour ce faire, les unités (la ferme, le champ ou le troupeau) sont souvent trop petites pour rentabiliser les investissements nécessaires à l’achat de la technologie. Une ferme de moins de 10 hectares n’a pratiquement pas de chance d’acheter un tracteur moderne, avec la technologie de géolocalisation pour travailler avec la précision qui est demandée aujourd’hui.

Promouvoir une agriculture de précision

Quand on parle…

article suivant

19 juin, 10h : 206 nouveaux cas depuis hier 18h, 9280 au total