Face à la crise, le désespoir des jeunes diplômés

Alors que la crise économique bat son plein et que les entreprises licencient en masse, les jeunes diplômés galèrent pour décrocher leur tout premier emploi. Témoignages.

Par

La génération Covid voit ses ambitions professionnelles menacées. Crédit: DR

L’année universitaire 2019/2020 a connu son lot d’imprévus. Report des examens à septembre prochain, annulation des stages en entreprise, rédaction de thèses et projets de fin d’études sans séances de suivi avec les encadrants, enseignement à distance… les étudiants de cette cuvée n’ont pas eu la vie facile. Sans compter le défi herculéen de décrocher un premier emploi en pleine récession.

Stages suspendus

L’annonce de la suspension des cours le 16 mars a d’abord été synonyme d’interruption des stages de fin d’études pour tous les étudiants du royaume. “La décision de suspension des cours représente une mesure préventive visant à protéger la santé des élèves, des stagiaires, des étudiants, des cadres administratifs et pédagogiques exerçant dans les établissements d’enseignement, et de tous les citoyens, l’objectif ultime étant de lutter contre la propagation du coronavirus”, déclarait le ministère de l’Éducation nationale dans son communiqué du 16 mars.

Oumaima Laghdaf, Faculté des sciences et techniques de Settat
“Je…

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total