[#Restart, ép. 6] Mohamed Ali El Himma : “La matière première continue à être onéreuse sous l’effet des taxes parafiscales”

Par Mohamed Ali El Himma

L’Association marocaine de l’industrie du béton (AMIB) a récemment lancé deux études pour engager la relance du secteur. La première permettra d’évaluer l’impact de la crise et la seconde de transformer le plan de relance en plan d’exécution réalisable. En attendant l’aboutissement de ces études, Mohamed Ali El Himma partage avec TelQuel ses idées de redémarrage.

Relancer la commande publique par des projets d’infrastructures d’envergure

Mohamed Ali El Himma, président l’Association marocaine de l’industrie du béton (AMIB)
La commande publique a toujours été le principal moyen d’injecter des fonds et des liquidités dans le secteur du BTP. Relancer les projets d’infrastructures les plus importants, tout en veillant à leur bonne répartition régionale, ne peut qu’entraîner dans son sillage la relance du secteur. La tendance internationale va dans ce sens.

Redynamiser l’immobilier par l’encouragement à l’acquisition

L’immobilier étant une composante majeure du bâtiment, une fois relancé, il insufflerait davantage de dynamisme dans le secteur. Toutefois, cette relance n’est possible que si l’Etat encourage l’acquisition de tous types de biens (économique,…

article suivant

Face à la gronde des étudiants médecins, l’Exécutif tente de calmer le jeu