CHU Casablanca, semaine 11 : "Nous nous attendons à un pic de consultation de patients non-Covid"

Les structures hospitalières s'apprêtent à reprendre une activité "normale" dans les différents services. Après une organisation déployée autour de l'accueil des malades de la Covid-19, les opérations du quotidien se remettent en place.

Par

Le CHU Ibn Rochd, à Casablanca. Crédit: DR

Après plus de deux mois et demi d’état d’urgence sanitaire, les structures hospitalières qui s’étaient préparées à des afflux massifs de patients atteints de Covid-19 reprennent petit à petit une activité « normale« . Toutes les opérations non prioritaires qui avaient été reportées depuis le début du confinement vont désormais reprendre, et une partie des services réquisitionnés pour la réception de patients Covid-19 vont également voir se profiler un retour aux activités habituelles. Explications du professeur Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

TelQuel: Comment évolue la situation à l’hôpital ? Est-ce qu’on se dirige vers une reprise d’une l’activité normale?

Professeur Kamal Marhoum El Filali: Depuis déjà quelques jours, nous ressentons une différence. Il y a de plus en plus de patients qui arrivent pour des pathologies habituelles. Il se peut que cela s’accentue encore avec le déconfinement, car…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés