À deux semaines du déconfinement, les entreprises privées anticipent la reprise

Entre urgence de relancer la machine économique et santé des collaborateurs, comment les entreprises privées anticipent-elles la levée de l’état d’urgence sanitaire prévue pour le 20 mai ?

Par

Le télétravail pourrait s'inscrire comme une tendance durable pour les entreprises. Crédit: Unsplash

Grands groupes ou PME, les entreprises du pays souffrent pour l’immense majorité de la crise engendrée par le coronavirus. À l’approche de la date du déconfinement et de la fin de l’état d’urgence sanitaire le 20 mai, elles se préparent au redémarrage et au tant espéré “retour à la normale”. Entre nécessité de refaire partir la machine économique et protection des employés, comment les privés préparent-ils la sortie de confinement ?

Le télétravail joue les prolongations

En télétravail depuis le début du confinement, la société CashPlus est fin prête à en sortir. “Nous sommes passés en télétravail avec toute l’équipe en l’espace de 24 heures, donc repasser au bureau nécessitera exactement le même temps, il n’y aura pas besoin d’un plan complexe en plusieurs étapes”, nous assure son directeur général, Hazim Sebbata. “Nous nous sommes cependant préparés à un télétravail de longue durée tant que le risque n’est pas derrière nous, dans le but…

article suivant

Maroc et États-Unis main dans la main pour lutter contre le trafic illicite de pièces archéologiques marocaines