Gestion de crise : Japon, Corée du Sud, Singapour, des MRE racontent

Réactivité, discipline, solidarité... face à la pandémie de Covid-19, certains pays asiatiques se sont montrés exemplaires. Des Marocains racontent comment la crise a été gérée au Japon, en Corée du Sud et à Singapour.

Par , et

Le quartier de Shibuya à Tokyo à l'heure du Covid-19.

Les trois champions asiatiques que sont le Japon, la Corée du Sud et Singapour ont tous tiré des enseignements des épidémies de SRAS (2003) et du MERS (2015) qui ont frappé l’est du continent. Une expérience qui explique sans doute leur réactivité pour éviter la propagation du Covid-19, à l’heure où de nombreux pays à travers le monde ont été pris de court. À cela s’ajoutent une discipline et une solidarité exemplaires en période de crise. Trois Marocains résidant à l’étranger, deux femmes et un homme, nous livrent leur vision de la gestion de crise dans leur pays d’accueil. Des exemples qui pourraient inspirer les décideurs marocains.

Japon : “Dès le début, tout le monde a compris le risque

Le parc Ueno, à Tokyo, le 11 avril.Crédit: Kazuhiro Nogi/AFP

Redouane est installé depuis 20 ans dans le pays…

article suivant

DGSN: Ouverture d'une enquête sur le suicide d’un inspecteur par l’arme de service d'un collègue