L’approvisionnement pendant le ramadan, entre offre abondante et craintes sanitaires

Les citoyens marocains s’apprêtent à vivre un ramadan inédit. En cette période de forte consommation des ménages, la question de l’approvisionnement et celle du respect des mesures sanitaires se posent.

Par

Des caissières équipées de masques et gants dans un supermarché de Casablanca, le 17 mars. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

C’est un mois de ramadan extraordinaire que s’apprêtent à vivre les citoyens marocains à cause de l’état d’urgence sanitaire. En temps normal, ces quelques jours qui précèdent le mois sacré connaissent une grande activité commerciale. Concernant les produits de consommation, la demande flambe en cette période, et la hausse des prix suit. Pour éviter toute pénurie durant le mois sacré, une réunion s’est tenue le lundi 20 avril entre des membres de la Commission interministérielle chargée du contrôle, du suivi des prix et de la situation d’approvisionnement du marché national, des représentants de quelques institutions publiques et les représentants du ministère de l’Agriculture et du ministère de l’Industrie et du Commerce.

Le rythme soutenu des contrôles

Selon des sources citées par TelQuel Arabi, cette réunion avait pour objectif de faire  le point sur les efforts fournis et les résultats des secteurs concernés par l’approvisionnement depuis le début de l’état d’urgence sanitaire. Cette rencontre…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés