[#Restart, Ep. 1] Mohamed Benchaâboun : “Il n’a jamais été question d’austérité”

Instruments de financements innovants, endettement extérieur, coopération internationale, investissement public… alors que le Maroc est appelé à préparer une relance vigoureuse, le ministre de l’Economie et des Finances dévoile les ressources disponibles ou à venir pour parer à une crise à la fois de l’offre et de la demande d’une ampleur historique. Mais se défend de pratiquer quelque forme d’austérité…

Par

Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Crédit: MAP

Il y a actuellement dans les milieux économiques et gouvernementaux un débat sur la stratégie économique que doit adopter le Maroc après-crise avec des avis différents : austérité, réduction des dépenses, relance par la dépense publique… Quelle est votre position sur ce sujet ? Il n’a jamais été question d’austérité. Nous pouvons néanmoins parler de responsabilité qu’impose la crise que traverse le monde. Nul ne doute que la pandémie de Covid-19 constitue une crise sans précédent aux conséquences socio-économiques sévères. Elle a révélé plusieurs fragilités dans le système économique international et le monde de l’après-coronavirus s’annonce d’ores et déjà différent de celui qu’on connaît.Le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi, a rapidement pris…

article suivant

Tribune : légaliser le Kif pour mieux le contrôler