Éric Geoffroy, islamologue : “Cette épidémie évoque la ‘ruse divine’ dont parle le Coran”

Ascèse du confinement, dématérialisation des modes de vie, fin d’un monde… L’islamologue Éric Geoffroy analyse la crise sanitaire actuelle à la lumière de la spiritualité musulmane.

Par

Yassine Toumi/TelQuel

Professeur d’islamologie à l’Université de Strasbourg, Éric Geoffroy est l’un des plus grands spécialistes de la spiritualité musulmane. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le soufisme, salués pour leur qualité, et a cette particularité, rare chez un universitaire, d’avoir été initié dans la voie soufie Chadhiliyya, du nom d’Abou Hassan al-Chadhili, saint marocain du XIIIe siècle. Pour TelQuel, il évoque la dimension spirituelle de la crise globale provoquée par l’épidémie de coronavirus.

TelQuel : Dans une perspective soufie, comment peut-on interpréter cet épisode d’épidémie mondiale

L’islamologue Éric Geoffroy
Éric Geoffroy : Pour les croyants, l’épidémie de coronavirus est un signe divin, un avertissement. Elle ressemble à la “ruse divine” dont parle le Coran. C’est un avertissement par lequel nous comprenons que notre modèle de civilisation humaine doit changer. Elle entraîne tellement de niveaux, et la spiritualité se trouve en surplomb, au-dessus du niveau…
article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc