L’approvisionnement complexe des masques obligatoires

Le 6 avril, le gouvernement annonçait l’obligation du port du masque pour toute personne à l’extérieur de son lieu de résidence. Mais la difficulté d’approvisionnement est déjà une réalité.

Par

Le port du masque est obligatoire depuis mardi 7 avril, mais reste difficile à se procurer. Crédit: Mika Baumeister/unsplash

L’annonce a été faite le lundi 6 avril au soir, à travers un communiqué conjoint des ministères de la Santé, de l’Intérieur, de l’Économie et de l’Industrie. Les masques de protection sont désormais obligatoires pour tout citoyen qui souhaiterait sortir de chez lui.

Approvisionnement progressif

Le communiqué conjoint des instances annonçait un prix unique de 80 centimes le masque. “Plusieurs usines de textile vont produire près de 2,5 millions de masques par jour”, annonçait le chef du gouvernement le 6 avril lors du conseil. Ces masques seront disponibles dans les pharmacies, les commerces de proximité, ainsi que les grandes surfaces du royaume, seuls commerces encore ouverts en cette période de confinement.

à lire aussi

Reste un problème : l’approvisionnement. Contacté par TelQuel, le président de l’Ordre des pharmaciens, Hamza Guedira, nous éclaire : “Le marché est en train d’être approvisionné de plus en plus. L’État a sollicité des fabricants qui augmentent leurs cadences. La…

article suivant

Lyautey, le royaliste