Star coréenne de la BD, Choi Kyu-sok est de retour

Dans le second tome de sa série sur les multinationales, la star coréenne de la BD, Choi Kyu-sok, raconte la difficile mise en place d’un mouvement syndical.

Par

Chez “Les Fourmis”, l’heure est au “dégraissage”, par tous les moyens. La multinationale française implantée en Corée du Sud en ces années 2000 ne recule devant aucun coup bas pour liquider un personnel fragilisé par la crise et qui craint pour son emploi.

Manhwaga et dessinateur de presse, Choi Kyu-sok a reçu plusieurs prix. Il est l’auteur entre autres de Nouilles Tchajang (Kana, 2003) et L’amour est une protéine (Casterman, 2004).Crédit: DR

Lee Soo-in, l’ancien militaire qui a l’injustice en horreur, monte au créneau pour constituer un syndicat avec ses collègues du rayon frais. Aidé par Gu Go-shin, consultant spécialisé dans la défense des travailleurs, il doit apprendre à fédérer malgré l’image de froideur qu’il inspire, et convaincre que le collectif est la seule solution aux problèmes de chacun. “Finis, les sourires et les ronds de jambes à sens unique.” Tous les coups…

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi