Taxis, tramways, bus : vaste opération de désinfection des transports en commun

Les transports en commun subissent une vaste opération de désinfection pour lutter contre la propagation du coronavirus. Des mesures restrictives concernant le nombre de passagers ont également été mises en place.

Par

Rue et tramway de Rabat
Le tramway de Rabat.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), tous les transports en commun vont être soumis à une opération spéciale de désinfection et à une limitation du nombre de passagers, a annoncé ce lundi 16 mars le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, et ce “afin de préserver la santé et la sûreté” des citoyens.

Ces mesures consistent notamment à limiter à trois les places dans les grands taxis au lieu des six en vigueur, précise le communiqué. Par ailleurs, les autobus et tramways ne doivent pas dépasser leur capacité maximale, en respectant le nombre limite de passagers qui correspond au nombre de sièges disponibles, souligne la même source.

Une large opération de désinfection des moyens de transport public, plusieurs fois par semaine, concernant les compartiments de tramways, les différentes catégories des bus de transport en commun ainsi que les grands et petits taxis a également été lancée.

Règles de bonne conduite

Contacté par TelQuel, le maire de Rabat, Mohamed Sadiki, précise que dans la capitale, “c’est le bureau d’hygiène de la municipalité (BMH) qui a débuté dès ce matin cette opération pour les petits et grands taxis, et pour les autres moyens de transport, ce sont les sociétés délégataires, la STRS pour le tramway et Alsa pour les bus”, souligne-t-il.

“Nous allons aussi profiter de cette opération de propreté pour expliquer aux chauffeurs de taxi les bonnes règles sanitaires à suivre”

Mohamed Sadiki

Selon l’élu municipal, cette opération de désinfection est déjà “une obligation annuelle”. “Sauf que là nous avons bousculé les choses et demandé à ce que cette opération soit faite tout de suite”, explique Mohamed Sadiki. “Nous allons aussi profiter de cette opération de propreté pour expliquer aux chauffeurs de taxi les bonnes règles sanitaires à suivre, en leur suggérant de porter des gants, et pour les cas suspects de contamination, on les signalera pour qu’ils fassent le test.

Le tramway désinfecté à chaque terminus

Selon Alae Elouardirhi, responsable communication de la Société de tramway Rabat-Salé (STRS), “au-delà des mesures classiques de désinfection des rames le soir avec un produit spécial, celles-ci seront désormais désinfectées à chaque terminus, avant le changement de direction du tramway”. Une équipe procédera au nettoyage des barres et des zones à risques, “c’est-à-dire touchées par l’être humain”, nous explique-t-il.

L’Intérieur invite par ailleurs les citoyens “à ne pas recourir, au cours de cette période, à l’utilisation des moyens de transport en commun, sauf en cas de grande nécessité”

La société délégataire du tramway de la capitale a également procédé à une campagne d’affichage de communiqués rappelant les règles d’hygiène à suivre, à destination des voyageurs.

Le ministère de l’Intérieur invite par ailleurs les citoyens “à ne pas recourir, au cours de cette période, à l’utilisation des moyens de transport en commun, sauf en cas de grande nécessité et de besoin urgent pour éviter l’encombrement et l’apparition d’un foyer du virus”.

article suivant

Le Palais décide de reporter les célébrations de la fête du trône