El Othmani : “Les propagateurs de fake-news seront sévèrement punis”

Le chef du gouvernement s’est exprimé ce 14 mars au soir sur Medi1TV afin de rassurer les citoyens marocains quant aux dispositions prises par l’État pour contenir la pandémie.

Par

Saad Eddine El Othmani.

Au lendemain de la campagne de communication initiée par le gouvernement, qui a vu défiler quatre ministres sur les plateaux de télévision, c’est au tour du chef du gouvernement de rassurer quant à la propagation du coronavirus. Sur Medi1TV, Saad Eddine El Othmani a appelé les Marocains à ne pas céder à la panique, à faire confiance au gouvernement et à rester vigilants face aux fake-news.

Même si on est face à une pandémie grave, la situation dans le royaume est maîtrisée, puisqu’on est encore en première phase du plan de veille”, a tenu à rappeler El Othmani. “Il est vrai que nous avons enregistré 18 cas de contamination, mais 17 d’entre eux viennent de l’étranger”, insiste encore le chef du gouvernement.

Dispositions préventives

Concernant les doutes autour des vrais chiffres de contamination du Covid-19 au Maroc, il souligne : “Les chiffres déclarés par le ministère de la Santé sont tous exacts, les citoyens doivent avoir confiance en leur gouvernement.”

D’après le chef du gouvernement, “le souverain a demandé une transparence totale avec les citoyens”. Parmi les dispositions mises en place contre la pandémie, “nous avons consacré 760 lits dont 250 dans les services de réanimation pour prendre en charge d’éventuels cas de coronavirus”, explique El Othmani. Ces dispositions sont préventives, pour ne pas arriver à “la situation dans laquelle se retrouvent certains pays”.

Le chef du gouvernement est revenu aussi sur la suspension des cours dans toutes les écoles, et sur l’enseignement à distance. “Des centaines d’enseignants ont été formés pour dispenser des cours à distance. Actuellement, 30 équipes constituées d’enseignants et d’inspecteurs se chargeront de cette nouvelle forme d’enseignement. Les activités de ces équipes commenceront dès lundi”, a-t-il annoncé.

Le gouvernement a aussi prévu “des séances de soutien pour les élèves qui ne vont pas profiter de l’enseignement à distance juste après le retour en classe”.

Pas de panique

Il n’y a aucune raison de céder à la panique et de prendre d’assaut les supermarchés “parce qu’on a assez de produits à disposition des Marocains pour quatre mois” a assuré le leader de l’exécutif.

Une décision du ministère de l’Économie et des Finances visant à fixer le prix des masques chirurgicaux et des solutions hydroalcooliques sera aussi publiée lundi 16 mars et approuvée mardi pour fixer leurs prix sur le marché national, a confirmé El Othmani après l’annonce faite par le département de Mohamed Benchaâboun.

Concernant les spéculateurs sur ces produits, le chef du gouvernement a prévenu que des enquêtes étaient en cours, et que toute personne reconnue coupable serait sévèrement punie. Le même sort attend les propagateurs de fake-news, dont l’identification serait en cours.

Concernant les Marocains restés à l’étranger, Saad Edddine El Othmani a affirmé que ce dossier était actuellement “géré par le ministère des Affaires étrangères”. Et d’ajouter : “Dans chaque ambassade, une cellule a été créée pour gérer cette situation. Les Marocains qui ont des problèmes doivent contacter ces cellules pour s’informer sur les démarches à suivre”.

article suivant

La crise vue par les experts comptables