Affaire Oumaima : la police judiciaire arrête deux nouveaux suspects

La police judiciaire de Casablanca a arrêté deux nouveaux suspects pour implication présumée dans l’affaire du viol d’Oumaima, et poursuit son enquête pour lever l’ombre sur cette affaire “douteuse”.

Par

L’adolescente de 17 ans aurait été enlevée, séquestrée pendant 20 jours et violée par plus de 20 individus. Crédit: DR

La police judiciaire de Casablanca a arrêté trois individus pour implication présumée dans l’affaire du viol d’Oumaima, l’adolescente de 17 ans qui, à en croire sa famille, aurait été enlevée, séquestrée pendant 20 jours et violée par plus de 20 individus. “Les enquêtes et investigations menées par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les éléments de la brigade de la police judiciaire du district Moulay Rachid de la même ville, ont permis d’arrêter deux individus âgés de 23 et 24 ans pour implication présumée dans une affaire de viol sur mineur”, lit-on dans un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) diffusé ce mardi 4 février.

à lire aussi

Trois suspects arrêtés

Selon les informations préliminaires de l’enquête, l’un des prévenus est soupçonné d’être le principal accusé dans l’affaire du viol d’Oumaima, enregistrée en août 2018. Le communiqué note que celui-ci,…

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste