"Interventionnisme cynique" et "pseudo solutions", Nasser Bourita fustige les vaines tentatives d'apaisement en Libye

Alors que les différentes tentatives de la communauté internationale de faire valoir une désescalade en Libye restent vaines, Nasser Bourita a condamné ce week-end un “interventionnisme cynique, d’un autre âge” et de “pseudo solutions toutes faites”. S’il se cherchait une voix au sujet de la Libye, le royaume entend bien incarner celle du dialogue, à l’heure où Alger et Tunis font de même.

Par

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Crédit: MAECI

La diplomatie marocaine persiste et signe dans le dossier libyen. Le royaume “dénonce de toutes ses forces” cet “interventionnisme cynique, d’un autre âge, d’une autre époque, qui cultive la division et vit par elle, qui feint combler la fracture, mais creuse activement le fossé”. Tels ont été les propos du ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, lors de la 8e réunion du Comité de haut-niveau de l’Union africaine sur la Libye, qui s’est tenu ce week-end du 1er février à Brazzaville. “La situation dégénère devant nos yeux incrédules, en dehors de tout contrôle et au détriment de tous, au détriment de l’intérêt suprême du peuple libyen frère, qui en souffre dans sa chair, mais aussi au détriment des…

article suivant

La CNSS annonce la prise en charge des soins afférents au Covid-19